Photographie feu d'artifice Combourg

Objectif : Coup de feu !

De la Fête Nationale à l’Assomption, la plupart des communes de France seront habillées de leur plus beau feu… d’artifice. Une occasion idéale pour vous essayer à leur prise de vue et pour saisir à jamais ces évènements dans de magnifiques photographies (certes, pas toujours du premier coup !). Cela vous tente ? Cet article est fait pour vous…

Un feu d’artifice est un sujet vraiment délicat à photographier. Il regroupe à la fois de faibles conditions lumineuses, un sujet en mouvement et de très forts contrastes. Exposition, modes, focales, voici quelques conseils pour réussir vos clichés !

Recette simple façon LD.com :

INGRÉDIENTS
– 1 reflex (laissons nos smartphones au placard le temps d’une soirée)
– 1 zoom grand-angle (17-55 mm | 16-35 mm…)
– 1 trépied : le boîtier doit absolument être stable
– 1 télécommande : à moins d’avoir des pouvoirs cosmiques, appuyer sur le déclencheur de votre appareil entraîne forcement un flou… pas toujours artistique.
– 1 carte mémoire c’est bien, mais vide c’est mieux !
– 100% de batterie
– 1 anti-moustiques et 1 petite laine

PRÉPARATION
– Repérage des lieux : savoir où s’installer par rapport aux tirs, quels éléments du décors à intégrer au champ, la hauteur maximale des fusées pour le cadrage…
– Chargement de la batterie si besoin et vidage de votre carte mémoire
– N’hésitez pas à arriver sur les lieux un peu en avance. Même si le lieu de votre choix est à l’écart de la foule, c’est plus agréable de transporter et d’installer son matériel au calme

RÉGLAGES
– Utilisez le mode manuel (Si si, c’est maintenant ou jamais !) ou BULB
-Réglez votre sensibilité entre 100 et 400 ISO pour limiter le bruit, la surexposition et assurer une bonne profondeur de champ
– L’ouverture de votre diaphragme doit se situer entre f6 et jusqu’à f16 (pour le bouquet final) Vous devrez faire attention, certaines fusées sont plus lumineuses que d’autres
– Le temps d’exposition (vitesse d’obturation) sera à régler en fonction de la luminosité. En général cela prend entre 5 et 8 secondes. Pour retranscrire un mouvement, un temps d’exposition plus long s’impose

On mélange tout ça et c’est parti !!! N’hésitez pas à faire beaucoup de tests sur votre premier feu. Il n’y a qu’en essayant soi-même que nous trouvons nos propres réglages et que nous les comprenons. Les votre seront peut-être différents de ceux-là d’ailleurs.

Allez-y et faites vous plaisir, c’est l’essentiel !

Voici quelques clichés que je trouve magnifiques :

Photographie Feu d'artifice

Photographie Feu d'artifice

Artiste : WK Cheoh

Photographie Feu d'artifice

Photographie Feu d'artifice

Photographie Feu d'artifice

Artiste : Bruno Houberdon

Partager !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
À propos de l'auteur

LD.com | Designer graphique et web sur toute la Bretagne. Passionnés par l'art et toutes ses déclinaisons, nous mettons un point d'honneur à partager nos connaissances et notre expérience.

Vous aimerez aussi ...

Commentaire ( 1 )

  • OlierSep 01, 2015

    Merci pour la petite recette, c’est vrai que c’est un sujet difficile à prendre en photo pour les néophytes :)

Laisser un commentaire